Armoirie du commissaire

 

       

Coordonnées    
Tél : 867-667-5121
Téléc.: 867-393-6201
Courriel : commissioner@gov.yk.ca

412 rue Main
Whitehorse (Yukon) Y1A 2B7

Armoiries

Armoiries du commissaire du Yukon

Les armoiries du commissaire du Yukon se composent des armoiries du Yukon cerclées de six feuilles d’érable dorées représentant le territoire du Yukon. Deux fleurs d’épilobe surmontent les feuilles d’érable. Ces armoiries peuvent être reproduites sur un drapeau ou un étendard à fond bleu roi. L’étendard peut être fixé à un véhicule de fonction ou flotter devant un édifice lorsque le commissaire est sur place.


Les armoiries du Yukon

Les armoiries du Yukon ont été commandées par le ministère des Affaires du Nord, conçues par l’héraldiste bien connu Alan Beddoe au début des années 1950 et approuvées officiellement par la reine Élisabeth II en février 1956.

  • Les armoiries du Yukon consistent en un écu rouge, bleu, or et blanc surmonté d'un chien malamute (ou husky) se tenant sur un monticule de neige.
  • Les bandes verticales ondulées bleues et blanches représentent le fleuve Yukon et les cours d'eau où eut lieu la découverte de l'or du Klondike.
  • Les deux pointes rouges représentent les montagnes du Yukon et les disques d'or symbolisent les ressources minérales du territoire.
  • Au haut de l'écu, la croix de Saint-Georges fait référence aux premiers explorateurs venus d'Angleterre et le disque de vair symbolise le commerce des fourrures.


Le drapeau du Yukon

Le drapeau du Yukon a été conçu par Lynn Lambert, de Destruction Bay, au Yukon, dans le cadre d’un concours organisé par la section de Whitehorse de la Légion royale canadienne et tenu dans tout le territoire pour marquer le Centenaire du Canada en 1967. Il a été officiellement accepté comme drapeau du Yukon en 1968.

Le drapeau est constitué de trois panneaux verticaux :

  • Le panneau vert du côté interne symbolise les forêts.
  • Le panneau central blanc symbolise la neige.
  • Le panneau bleu du côté externe représente les lacs et les cours d’eau du Yukon.
  • Les armoiries sont au centre du panneau blanc, encadrées par deux tiges d’épilobe.


Armoiries personnelles du commissaire du Yukon, M. Doug Phillips

Le commissaire de chaque territoire et le lieutenant-gouverneur de chaque province reçoivent des armoiries personnelles des mains du gouverneur général au moment où ils entrent en fonction. Le commissaire, M. Doug Phillips, a reçu ses armoiries personnelles des mains du gouverneur général, M. David Johnston, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à Ottawa, dans le Hall d’honneur, le 26 juin 2012.

Chaque élément des armoiries symbolise un aspect de la vie du commissaire Doug Phillips :

  • Le chalet rustique qui surmonte les armoiries rappelle son camp de piégeage au lac Morris.
  • La chèvre de montagne et le mouflon de Dall représentent son engouement pour les montagnes et la faune du Yukon.
  • Les arbres, au centre, évoquent les forêts yukonnaises.
  • Le castor à double queue, qui se trouve juste au-dessous, symbolise l’adoption de M. Phillips en tant que fils de l’Aînée Ida Calmegane, du clan Deshitan.
  • La chèvre de montagne et le mouflon de Dall ont comme point d’appui les spectaculaires montagnes du Yukon, où pousse l’épilobe à feuille étroite, l’emblème floral du territoire.
  • La croix au centre des montagnes est l’insigne de l’Ordre de Saint-Jean, dont le commissaire a été fait chevalier en 2011.
  • Le ruban bleu symbolise le magnifique fleuve Yukon et les nombreux lacs du territoire.

La devise inscrite sur la bannière est en gaélique et fait allusion aux origines écossaises de M. Phillips. En français, elle pourrait se traduire comme suit : « La famille, c’est fondamental! » La devise exprime la solidité et l’importance de la famille.


Cette plante est l’emblème floral du Yukon

Adopté comme emblème floral en 1957, l’épilobe, ou Epilobium angustifolium, est l’une des plus belles fleurs du Nord; sa période de floraison dure de juillet à septembre. Cette plante résistante est l’une des premières à pousser dans les zones dévastées par le feu. Bien que toutes les parties de la fleur sont comestibles, les pousses d’épilobe sont souvent récoltées et cuites comme des légumes verts.


Le tartan du Yukon


Le tartan du Yukon a été conçu par Mme Janet Couture, de Watson Lake, en 1965. En 1967, dans le cadre des fêtes du centenaire du Canada, on a proposé qu’il devienne le tartan officiel du Yukon. La proposition a été acceptée beaucoup plus tard, soit en octobre 1984, par le roi d’armes du nouveau bureau des archives de Sa Majesté, à Édimbourg. Cette année-là, la Loi sur le tartan du Yukon a aussi été adoptée par l’Assemblée législative du Yukon.

Le tartan du Yukon est un ajout récent et non traditionnel aux tartans officiels qui existent dans le monde. Le tissu tissé comprend des teintes de vert, de bleu foncé, de magenta et de jaune, et il est assorti de bandes blanches de différentes largeurs sur un fond bleu pâle.

  • Le fond, d’un bleu crystallin, représente le ciel du Yukon
  • Le vert symbolise les forêts du territoire
  • Le blanc symbolise la neige
  • Le jaune suggère la ruée vers l’or du Yukon
  • Le magenta est la couleur de l’épilobe, l’emblème floral du Yukon
  • Le bleu foncé représente les montagnes et les lacs